Facebook Script

Les clauses du contrat de travail : favorables et défavorables

Si le salarié est en position de force, il doit être vigilant quand il signe son contrat de travail. En effet, si le nouvel employeur le licencie rapidement, il ne pourra prétendre qu’à des indemnités dérisoires devant le Conseil de Prud'hommes et ce, même si son licenciement est abusif et son préjudice extrêmement fort.

Parmi les garanties en sa faveur qu’il négociera avec l’employeur figurent la rémunération variable, l’indemnité contractuelle dite golden parachute et, de façon plus rare, la garantie d’emploi.

Les clauses favorables à négocier

Si le salarié est en position de force, il doit être vigilant quand il signe son contrat de travail. En effet, si le nouvel employeur le licencie rapidement, il ne pourra prétendre qu’à des indemnités dérisoires devant le Conseil de Prud'hommes et ce, même si son licenciement est abusif et son préjudice extrêmement fort.

Parmi les garanties en sa faveur qu’il négociera avec l’employeur figurent :

Les clauses contraignantes auxquelles je dois faire le plus spécialement attention

Les contrats de travail, autrefois réduits à quelques clauses essentielles, se sont singulièrement étoffés au cours des  années. Le salarié doit donc faire attention à un certain nombre de dispositions, certaines particulièrement contraignantes.

Il s’agit notamment de :

20 questions