Discrimination

Le fait d’opérer une distinction entre les salariés ou entre les personnes candidates à un recrutement sur des motifs autres que les nécessités de l’emploi ou les qualités professionnelles du salarié constitue une discrimination prohibée par la loi (article L 1132-1 du code du travail). La loi distingue les discriminations dites directes et indirectes : 

  • Une discrimination directe désigne la situation dans laquelle, sur le fondement de son origine, de son sexe, de sa situation de famille, de sa grossesse, de son apparence physique, de la particulière vulnérabilité résultant de sa situation économique, apparente ou connue de son auteur, de son patronyme, de son lieu de résidence ou de sa domiciliation bancaire, de son état de santé, de sa perte d’autonomie, de son handicap, de ses caractéristiques génétiques, de ses mœurs, de son orientation sexuelle, de son identité de genre, de son âge, de ses opinions politiques, de ses activités syndicales, de sa capacité à s’exprimer dans une langue autre que le français, de son appartenance ou de sa non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une prétendue race ou une religion déterminée, une personne est traitée de manière moins favorable qu’une autre ne l’est, ne l’a été ou ne l’aura été dans une situation comparable ;
  • Une discrimination indirecte désigne une disposition, un critère ou une pratique neutre en apparence, mais susceptible d’entraîner, pour l’un des motifs mentionnés ci-dessus, un désavantage particulier pour des personnes par rapport à d’autres personnes, à moins que cette disposition, ce critère ou cette pratique ne soit objectivement justifié par un but légitime et que les moyens pour réaliser ce but ne soient nécessaires et appropriés.

Toute discrimination directe ou indirecte (telle que définie ci-dessus) est également interdite en raison de la maternité, y compris du congé de maternité. L. 1225-5 du Code du travail : « Le licenciement d’une salariée est annulé lorsque, dans un délai de quinze jours à compter de sa notification, l’intéressée envoie à son employeur (...) un certificat médical justifiant qu’elle est enceinte ». 

Comment identifier une discrimination ?
Comment dénoncer une discrimination dans son entreprise ?

Discrimination : testez vos connaissances (Quiz - Discrimination ou non : saurez-vous faire la différence ? )

Dans le langage courant, le terme « discrimination » renvoie à un sentiment d’inégalité. La difficulté pour le public est qu’il existe un écart entre cette perception et la notion de discrimination, telle qu’elle est retenue par la loi. En droit, la discrimination suppose une inégalité de traitement, mais toutes les inégalités ne sont pas des discriminations.

L'ACTUALITÉ

Une réforme injuste de l'assurance chômage ? Entretien avec Rémy Giemza

Contre toute attente, Emmanuel Macron s’apprête à réformer le chômage en réduisant la durée des droits dès le 1ᵉʳ février prochain, soit en pleine période de grand trouble.

Entre chômage et précarité : la discrimination des salariés âgés

Et si on s’attaquait enfin aux discriminations dont sont victimes les séniors au travail ? Ces dernières années, un certain nombre d'études ont été menées sur la situation des travailleurs âgés en France. Toutes montrent qu'un salarié âgé a beaucoup plus de chances d'être licencié qu'un travailleur plus jeune.

Nous suivre

Témoignages
Appel à témoignage

Vous avez vécu une situation professionnelle singulière qui n'est pas traitée par Cadre Averti ?
Vous pouvez nous en faire part de façon anonyme afin d'enrichir le site.

Laissez-nous un message à :
temoignage@cadreaverti-saintsernin.fr
Merci à vous