Congé paternité de 28 jours : pour Tristan Champion, la France peut aller beaucoup plus loin !

Publié le
Congé paternité de 28 jours : pour Tristan Champion, la France peut aller beaucoup plus loin !

Alors que la France vient de porter le congé paternité à 28 jours, Cadre Averti interroge cette semaine Tristan Champion, créateur du blog "Barbapapa" et auteur de "La barbe et le biberon" aux éditions Marabout. Après avoir vécu un congé paternité de 11 jours à Paris pour son premier enfant, il a bénéficié d'un congé parental de 22 semaines à Oslo après la naissance de son deuxième enfant. Il revient sur cette expérience.

CADRE AVERTI. La France vient de doubler la durée du congé paternité en le faisant passer de 11 à 28 jours. Est-ce suffisant ?

Tristan Champion. Je dirais que c'est une évolution. Pas une révolution. Nous sommes encore loin des standards nordiques mais c'est sur la bonne voie. Le congé paternité a été mis en place en 2002 (par Ségolène Royal) et il a fallu attendre près de 20 ans pour qu'une première réforme soit proposée et adoptée. Allonger le congé paternité répond à une attente grandissante de la nouvelle génération.

Les congés maternité, paternité et parentaux reflètent une quête collective d'une société plus juste et égalitaire. Cette attente a été jusqu’à présent sous-estimée par les politiques publiques et nous allons beaucoup apprendre de ce nouveau dispositif en France. Les pères vont-ils jouer le jeu ? Les entreprises vont-elles faciliter la prise de congés par leurs collaborateurs ? Comment vont se partager les tâches à la maison et le marché du travail va-t-il évoluer ? Il reste beaucoup de choses à évaluer et il sera pertinent de mesurer le chemin parcouru…

J'apprécie personnellement la flexibilité offerte par le dispositif des 28 jours. 7 jours doivent obligatoirement être pris à la naissance et 21 jours fractionnables sont à prendre dans les 6 mois. J’insiste sur mon blog, lors mes interventions en entreprise ou lors de ma participation au forum de Paris des Nations Unies, sur l'importance de prendre ces 21 jours seuls avec son enfant lorsque la mère a repris son travail. Prendre son congé paternité non pas en même temps que le congé maternité mais à la suite. Les études montrent que ce n’est pas tant la durée du congé paternité, mais le fait de se retrouver seul responsable de l’éducation de son enfant qui a un impact sur la charge parentale. Le père devient pilote et non copilote de l’éducation.

CADRE AVERTI. Vous avez bénéficié de 5 mois de congés parentaux à Oslo : comment ça marche ?

Tristan Champion. En Norvège, 70 pour-cent des pères prennent au moins 3 mois de congé. Les règles du congé parental donnent en effet les mêmes droits aux deux parents et laissent une marge de liberté pour chacun d’entre eux. Ainsi, à la naissance de l’enfant, 46 semaines de congés sont à partager pour les deux parents.

Dans le détail :

  • 10 semaines sont réservées au père, également appelé le «quota du
père» . Si le père ne les prend pas, elles sont perdues pour le
 Le congé total retombe alors à 36 semaines.
  • 10 semaines « réservées à la mère, également appelée «quota de la
mère». Elles sont automatiquement prises à la naissance.
  • Les 26 semaines restantes sont allouées au choix de la famille. Dans
mon cas, ma femme en a pris 16 et moi 10.

L’État indemnise le congé, 100% du salaire est couvert pendant cette période jusqu’à 6000 euros par mois environ. Il est également possible d’obtenir 80% du salaire sur une période de 52 semaines.

CADRE AVERTI. Un congé paternité de cinq mois, ça change quoi ? Est-ce important de partager la charge parentale ?

Tristan Champion. Pour moi, le congé paternité de Norvège a été une révélation. En me retrouvant seul avec ma fille, j'ai absorbé toutes ou quasi toutes les tâches parentales. Pas seulement faire le bain, changer les couches, donner à manger, faire des activités avec les enfants ou encore m’occuper seul des tâches ménagères mais surtout planifier toutes ces tâches.

La charge parentale la plus forte n'est pas tant dans le "faire" mais dans le "préparer". Cette période m'a aussi permis de m'impliquer davantage dans l'éducation de mes enfants dès leur naissance et de développer une relation très proche. Je suis épanoui ainsi. J'ai également remarqué que ma femme a progressivement pu lâcher prise pendant cette période pour se concentrer davantage sur sa carrière. Alors qu’au début de mon congé paternité, elle collait des post-it dans la maison pour me rappeler les horaires de RDV à la PMI, le nombre de cuillères de lait en poudre pour 10 cl d'eau… très vite, elle a arrêté pour penser à elle.

CADRE AVERTI.  Promu par la crise sanitaire, le télétravail renforce aussi les inégalités notamment parce que les femmes sont souvent dévolues aux tâches domestiques. Est-ce une fatalité ?

Tristan Champion. La crise sanitaire a montré à tous les parents qui l'ignoreraient la difficulté de concilier vie personnelle et professionnelle. Mais je pense que tout le monde le savait déjà. Le vivre 2, 3 fois par an, nous l'avons tous fait. Mais de manière continue et sur la durée, ça donne un avant-gout du congé paternité norvégien.

La covid a surtout forcé les entreprises à davantage d’empathie et de compréhension vis-à-vis des jeunes parents collaborateurs. Combien de collègues ont pu apprécier grâce à Zoom les cris de jeunes bébés ? Les normes ont changé et comme plusieurs rapports montrent une plus forte productivité des salariés pendant la crise sanitaire, les entreprises ont accepté ce changement sans souci.

CADRE AVERTI. En matière d’égalité hommes-femmes, pourquoi la France accuse autant de retard par rapport aux pays nordiques ? 

Tristan Champion. La France est en retard car elle n'a pas compris l'importance des congés parentaux dans la construction d'une société plus égalitaire. Historiquement, c’est sans doute en raison du manque de femmes à des positions de pouvoir. La Norvège a mis en place en 1990 le congé d'un mois minimum pour les pères. C'était Gro Harlem Brundtland, la première ministre du gouvernement des femmes (premier gouvernement paritaire au monde), qui a expliqué que le combat féministe sera collectif. Déjà, elle entonnait que les hommes, à travers leur implication dans l’éducation des enfants dès le début d’un congé parental alterne, participeront à un changement radical de la société. La Norvège s’est elle-même inspirée de la Suède qui faisait la promotion du congé paternité dès 1978

 

Cette politique d'inclusion des hommes est de plus en plus populaire en Scandinavie qui met en place de plus en plus de quota là où les hommes sont sous-représentés. C'est la suite naturelle des quotas de femmes en politique et dans les comités de direction. Les États du Nord de l’Europe testent par exemple des quotas d’hommes en crèche et dans les métiers de la petite enfance, dans les filières d'université en sciences sociales. C’est un autre monde !

CADRE AVERTI. Au-delà du congé paternité, quelles sont les solutions qui pourraient selon vous inspirer la France ?

Tristan Champion. Lire « La barbe et le biberon » donne une bonne idée de tout ce qui attend la France. Il y a de nombreuses solutions possibles et concrètes à nos niveaux pour faire évoluer la société et lever les freins au congé paternité et parental. J'en vois deux : changer les normes au travail et rendre la période du congé paternité épanouissante. Sur le monde du travail, il est important que des hommes montrent l’exemple et cassent les codes. C'est pour cela que je m'implique sur les réseaux sociaux et sur mon blog. Les jeunes pères également collaborateurs ne doivent plus avoir peur de demander à leur manager un congé parental. Il y a encore des entreprises où s’investir à la maison quand on est un homme est mal vu. Un bon manager devrait au contraire anticiper et proposer des évolutions pour les jeunes papas. Trop d'hommes m'écrivent encore pour raconter leurs déboires en entreprises, certains sont mêmes placardisés. Aujourd’hui, ces entreprises sont dépassées. Il ne faut pas non plus oublier les salariés des collectivités locales, de l’État, ou du milieu associatif. Ils ont la même responsabilité vis-à-vis de leurs salariés mais aussi vis-à-vis du public qu’ils peuvent accueillir. La municipalité d’Oslo est un exemple en la matière. Elle propose de nombreuses activités pour faciliter la parentalité des jeunes parents comme des balades de papa en poussette, des cours de papa et bébés nageurs ou encore des cours de cuisine pour bébé consacrés aux papas…

Pour en savoir plus

“La barbe et le biberon” aux éditions Marabout https://m.marabout.com/la-barbe-et-le-biberon-9782501148306

Le blog de "Barbapapa" : https://barbapapa.blog/

Le compte Twitter : https://twitter.com/barbapapablog/

Le compte Instagram : https://www.instagram.com/barbapapa.blog/

À propos de Cadre Averti

Conçu par Françoise de Saint Sernin, avocate spécialisée dans la défense des intérêts des cadres et dirigeants au sein du cabinet saintsernin-avocats.fr, Cadre Averti a pour ambition de répondre aux premières interrogations de salariés confrontés à un aléa de carrière. Ce site propose ainsi un grand nombre de fiches techniques permettant immédiatement de comprendre les enjeux d’un dossier et de se repérer dans le maquis des textes.
Congé paternité de 28 jours : pour Tristan Champion, la France peut aller beaucoup plus loin !

NOUS SUIVRE


LE COMICS À LA UNE

Témoignages
Appel à témoignage

Vous avez vécu une situation professionnelle singulière qui n'est pas traitée par Cadre Averti ?
Vous pouvez nous en faire part de façon anonyme afin d'enrichir le site.

Laissez-nous un message à :
temoignage@cadreaverti-saintsernin.fr
Merci à vous

LES THEMES LES PLUS CONSULTÉS

La rupture conventionnelle

La rupture conventionnelle est un cas de rupture du contrat de travail français à durée indéterminée introduit par la loi portant modernisation du marché du travail du 25 juin 2008. Cette rupture

Indemnités au prorata : 13ème mois, primes d’objectifs, participation

13ème mois, primes d’objectifs, participation… le contentieux judiciaire des primes et autres émoluments est à la mesure de l’importance de ce mode de rémunération. Un salarié qui quitte l’entreprise

Contrat de sécurisation professionnelle

Le Contrat de sécurisation professionnelle (CSP) est destiné aux salariés licenciés pour motif économique par une entreprise dont l’effectif est inférieur à 1000 personnes. Ce dispositif a comme

Licenciement économique

Le licenciement pour motif économique, à la différence du motif personnel, ne résulte pas du comportement du salarié mais de la situation de l’entreprise. Le licenciement pour motif économique résulte

Testez vos connaissances en droit du travail

Quiz sur le télétravail
Françoise de Saint sernin

Avocate en droit du travail, a crée et anime le site Cadre Averti

Coordonnées du cabinet :

SCP Saint Sernin - 156, avenue Victor-Hugo - 75116 Paris
Tél : 01 40 67 95 93
www.saintsernin-avocats.com