Novlangue RH : 23 expressions à connaître au travail en 2023

Publié le
Novlangue RH : 23 expressions à connaître au travail en 2023

Expressions formatées, euphémismes, anglicismes, la novlangue inonde le monde du travail. Inventée par George Orwell pour son roman d'anticipation 1984 (publié en 1949), la novlangue managériale restreint l’étendue du langage et donc de la pensée pour désamorcer les rapports de force dans l’entreprise. Pour vous permettre d’être plus à l’aise avec le nouveau jargon dans les open-spaces, Cadre Averti a sélectionné 23 expressions. 

23 néologismes en globish au travail 

  1. Blurring : À mesure que le nombre de travailleurs connectés augmente, les salariés doivent répondre présent à distance quelle que soit l’heure ou le jour. En revanche, répondre au téléphone à ses enfants sur son lieu de travail est toujours aussi malvenu. 
  2. Brown Out : Ce syndrome définit le mal-être d’un individu au travail, résultant d’une perte de sens dans ses missions et de son engagement. Lassé par un job dont il ne voit pas l’utilité, il finit par tomber dans la dépression.
  3. Bore Out : Ce syndrome définit l'ennui au travail qui résulte d'une perte de sens dans son travail et ses fondamentaux. Fatigué d'un emploi peu gratifiant ou "placardisé" , le salarié finit naturellement par sombrer dans la dépression.
  4. Burn Out : Epuisement professionnel dû à un travail prolongé avec de fortes exigences et des objectifs quasiment irréalisables (sans y laisser sa santé).
  5. Coworking : Travailler dans un espace partagé, également appelé tiers-lieu, permet aux indépendants et aux télétravailleurs de sortir de l'isolement et d’avoir des relations avec des collègues qui ne sont pas ceux des entreprises pour lesquelles ils travaillent.
  6. Digital Mentoring : Accompagnement réalisé par un cabinet de conseil pour « coacher » les salariés qui n’ont toujours pas envie d’avoir un smartphone. 
  7. Digital Natives (Millennials) : La soi-disant génération qui aurait grandi avec Internet à la place d’un cerveau.
  8. Ghosting : Autrefois utilisé sur les applications de rencontres amoureuses, désormais au lieu d'envoyer un mail de refus après un ou plusieurs entretiens, les recruteurs, comme les candidats, se mettent simplement à couper le contact sans aucune explication.
  9. Hackathon : Forme abrégée de l'anglais « hack », « break into a system » et « de marathon ». Les salariés se réunissent pour échanger sur des sujets qui doivent révolutionner l’entreprise mais qui ne seront jamais mis en oeuvre.
  10. Intrapreneurship (ou intrapreneuriat) : encourager les collaborateurs créatifs à rester dans l’entreprise en les aidant à réaliser des projets en interne alors qu’ils pourraient gagner beaucoup plus d’argent et de reconnaissance en se mettant à leur compte. 
  11. Lean management : Gestion de la production qui repose sur le bon sens en écoutant tous les salariés pour éliminer toutes les sources de gaspillage de l’organisation
  12. Onboarding : traduit en français par « embarquement » désigne la période où l’on fait comprendre aux nouvelles recrues que les membres de l’équipage ne sont pas là pour s’amuser
  13. Open innovation : Le but est de se faire passer pour une organisation qui encourage et favorise l’innovation avant de distribuer des cartes de visite. 
  14. Out Placement : Accompagnement destiné à suppléer Pôle Emploi pour aider au reclassement professionnel de certains collaborateurs amenés à quitter l'entreprise. 
  15. Nudging : part du principe que les salariés ne sont pas capables de comprendre ce qu’on attend d’eux et qu’il vaut mieux les manipuler pour qu’ils pensent qu’ils ont pris eux même la décision d’éteindre leur ordinateur avant de quitter le bureau.
  16. Quiet Quitting : La « démission silencieuse » porte très mal son nom puisqu’elle consiste à faire strictement ce que prévoit la fiche de poste de son emploi, et surtout rien de plus. Ce qui est l’essence du contrat de travail ! 
  17. Quick Quitting : Quitter son emploi moins d’un an après avoir été recruté. Deux hypothèses existent sur son origine : les employeurs estiment que les salariés sont instables tandis que les salariés invoquent les promesses non tenues par leur employeur.
  18. Quiet Firing : Consiste à faire en sorte qu'un salarié démissionne afin d'éviter de le licencier. Devant les tribunaux on parle aussi de harcèlement démissionnaire. 
  19.  Shadow comex : En laissant s’exprimer des Millennials sur des sujets stratégiques, l’objectif est de mieux comprendre les mutations à venir et faire émerger des projets innovants.
  20. Slasher : Issu du signe de ponctuation « slash » (/), qui signifie couper, le mot décrit un travailleur ayant au moins deux emplois mais qui ne s’épanouit dans aucun d’eux. 
  21. Slow management : « Pratiques managériales alternatives destinées à créer des environnements coopératifs, stables et durables privilégiant l’épanouissement humain ». Un concept alternatif qui interroge donc tous les managers classiques. 
  22. Team Building : Evénement organisé de toutes pièces pour faire vivre des moments amicaux à des personnes qui n’ont rien à se dire le reste de l’année.
  23. Work shop : Littéralement « les magasins du travail » expression qui désigne en réalité de longues réunions souvent interminables et soporifiques, déguisées en « ateliers » afin de les rendre plus ludiques.

BONUS FRANCOPHONE 

  1. Agilité : L'agilité d'un acrobate, des doigts d'un pianiste… Pour les employeurs, l’agilité consiste à faire signer des "contrats de travail agiles" moins contractualisés et donc plus faciles à rompre tout en exigeant une plus grande disponibilité des salariés. 
  2. Bienveillance : Qualité de celui qui est à l'écoute et fait grandir ses collaborateurs car ils ont besoin d'un parent dans l'entreprise pour apprendre.
  3. Entreprise libérée : Toute organisation qui aurait rejeté les carcans pyramidaux classiques. Le bonheur doit toutefois aller de pair avec la performance et l’autonomie des salariés.
  4. Épidémie de Flemme (également appelée la Grande Flemme) : désigne la fatigue dont près d’un français sur trois serait atteint au quotidien (pour plus d’explications voir également : Burn Out, Bore Out et Brown Out). Etrangement cette épidémie s’est arrêtée aux frontières hexagonales. 
  5. Holacratie : Un système sans leader où les décisions sont prises par une équipe autonome néanmoins capable de licencier toutes les personnes qui ne s’intègreraient pas dans l’organisation. 
  6. RSE (responsabilité sociale d’entreprise) : Pour mieux attirer les candidats, les entreprises mettent en avant leurs valeurs et leur conscience écologique. Après quelques mois dans l’entreprise on parle aussi de greenwashing (soit selon le dictionnaire « mascarade écologique »). 

Qu'est-ce qui se cache derrière ces néologismes ?

Pour Françoise de Saint Sernin, avocate en droit du travail qui anime le site Cadre Averti, « le néologisme devient un procédé rhétorique ».Quiet Quitting, Brown Out, Epidémie de Flemme…  ont envahi le monde du travail pour répondre aux diktats du « politiquement correct » en matière de langue et de comportement.

L’objectif ultime pour les entreprises est de dissimuler la réalité d’un travail qui a souvent perdu son latin. 

 

 

À propos de Cadre Averti

Conçu par Françoise de Saint Sernin, avocate spécialisée dans la défense des intérêts des cadres et dirigeants au sein du cabinet saintsernin-avocats.fr, Cadre Averti a pour ambition de répondre aux premières interrogations de salariés confrontés à un aléa de carrière. Ce site propose ainsi un grand nombre de fiches techniques permettant immédiatement de comprendre les enjeux d’un dossier et de se repérer dans le maquis des textes.

Nous suivre


LE COMICS À LA UNE

Témoignages
Appel à témoignage

Vous avez vécu une situation professionnelle singulière qui n'est pas traitée par Cadre Averti ?
Vous pouvez nous en faire part de façon anonyme afin d'enrichir le site.

Laissez-nous un message à :
temoignage@cadreaverti-saintsernin.fr
Merci à vous

LES THEMES LES PLUS CONSULTÉS

Préavis et congés payés

Mon contrat de travail prévoit que je dois effectuer un préavis. Qu’est-ce que c’est ? Le préavis est la période de travail postérieure à la remise de la lettre de démission ou de licenciement.

Indemnités au prorata : 13ème mois, primes d’objectifs, participation

13ème mois, primes d’objectifs, participation… le contentieux judiciaire des primes et autres émoluments est à la mesure de l’importance de ce mode de rémunération. Un salarié qui quitte l’entreprise

La rupture conventionnelle

La rupture conventionnelle est un cas de rupture du contrat de travail français à durée indéterminée introduit par la loi portant modernisation du marché du travail du 25 juin 2008. Cette rupture

Contrat de sécurisation professionnelle

Le Contrat de sécurisation professionnelle (CSP) est destiné aux salariés licenciés pour motif économique par une entreprise dont l’effectif est inférieur à 1000 personnes. Ce dispositif a comme

Testez vos connaissances en droit du travail

Quiz - Discrimination ou non : saurez-vous faire la différence ?
Françoise de Saint sernin

Avocate en droit du travail, a créé et anime le site Cadre Averti

Françoise de Saint sernin

Coordonnées du cabinet :

SCP Saint Sernin - 156, avenue Victor-Hugo - 75116 Paris
Tél : 01 40 67 95 93
saintsernin-avocats.fr