Calcul de l'indemnité conventionnelle : quel régime fiscal en 2021 ?

indemnité conventionnelle de licenciement

Je suis licencié, et j'ai droit à une indemnité conventionnelle de licenciement, comment est-elle calculée ?

Le principe concernant l'indemnité conventionnelle de licenciement est qu'elle doit être supérieure à l'indemnité légale de licenciement. Dans le cas contraire c'est cette dernière qui s'applique.

Le montant de l'indemnité est extrêmement variable selon les différentes conventions collectives, les moins favorables fixant un montant proche de l'indemnité légale, soit 1/4 de mois par année de présence, et les plus favorables 1 mois par année de présence (soit une différence de 1 à 4).

Souvent il est prévu un plafond plus ou moins élevé (12 - 18 - 24 mois).

Chaque convention fixe la durée minimum d'ancienneté nécessaire pour déclencher le paiement de l'indemnité, ainsi que la rémunération à prendre en compte pour le calcul de l'indemnité. A titre d'exemple, la convention collective de la banque exclut pour le calcul de l'indemnité conventionnelle, la rémunération variable touchée par le salarié qui, dans ce secteur d'activité, peut être extrêmement importante, dans certains cas plus élevés que la rémunération fixe. Le salarié aura alors intérêt à comparer l'indemnité légale de licenciement et l'indemnité conventionnelle de la banque, et choisir la plus avantageuse des deux.

La convention collective peut prévoir une majoration pour âge. Ainsi selon la convention collective de la métallurgie, le salarié ayant entre 50 et 55 ans bénéficie d'une indemnité de licenciement majorée de 20%, celui ayant entre 55 et 60 ans, d'une majoration de 30%.

Il peut être prévu dans la convention collective un niveau d'indemnité différent selon la nature du licenciement. Par exemple le licenciement économique sera mieux indemnisé que le licenciement pour cause personnelle.

Je suis licencié et je touche une indemnité conventionnelle de licenciement, est-elle soumise aux charges sociales et à l’impôt sur le revenu ?

L’indemnité conventionnelle de licenciement est soumise aux charges sociales sur la partie qui dépasse le plafond de 82.272 € (soit 2 fois le plafond de la Sécurité Sociale).

Elle n’est pas soumise à l’impôt sur le revenu quel que soit son montant.

Indemnité

Charges sociales

Impôt sur le revenu

Indemnité conventionnelle de licenciement

Charges sociales dues sur la partie supérieure à 82.272 €.

Pas d’IR.


Indemnité de licenciement : Les actualités qui peuvent vous intéresser

Les licenciements post-Coronavirus seront ils privatifs de toutes indemnités ?

À propos de Cadre Averti

Conçu par Françoise de Saint Sernin, avocate spécialisée dans la défense des intérêts des cadres et dirigeants au sein du cabinet saintsernin-avocats.fr, Cadre Averti a pour ambition de répondre aux premières interrogations de salariés confrontés à un aléa de carrière. Ce site propose ainsi un grand nombre de fiches techniques permettant immédiatement de comprendre les enjeux d’un dossier et de se repérer dans le maquis des textes.

L'ACTUALITÉ

L’employeur peut-il modifier les dates des congés payés ? 

Chaque mois de travail effectif ouvre droit à un congé de 2,5 jours ouvrables pour le salarié. Mais que se passe-t-il quand l’employeur souhaite que le salarié change ses dates de congés ? Dans un...

Le barème Macron condamné par l’Europe : la France va-t-elle s’incliner ?

Le barème Macron aurait-il pour objectif de favoriser les licenciements abusifs à peu de frais et de bâillonner les salariés et les juges ? C’est en tout cas l’avis du Comité Européen des Droits Sociaux (CEDS)…

Nous suivre


LE COMICS À LA UNE

Témoignages
Appel à témoignage

Vous avez vécu une situation professionnelle singulière qui n'est pas traitée par Cadre Averti ?
Vous pouvez nous en faire part de façon anonyme afin d'enrichir le site.

Laissez-nous un message à :
temoignage@cadreaverti-saintsernin.fr
Merci à vous
Françoise de Saint sernin

Avocate en droit du travail, a créé et anime le site Cadre Averti

Françoise de Saint sernin

Coordonnées du cabinet :

SCP Saint Sernin - 156, avenue Victor-Hugo - 75116 Paris
Tél : 01 40 67 95 93
saintsernin-avocats.fr